Avertissement

Si vous arrivez directement sur cette page, sachez que ce travail est un rapport d'¨¦tudiants et doit ¨ºtre pris comme tel. Il peut donc comporter des imperfections ou des impr¨¦cisions que le lecteur doit admettre et donc supporter. Il a ¨¦t¨¦ r¨¦alis¨¦ pendant la p¨¦riode de formation et constitue avant-tout un travail de compilation bibliographique, d'initiation et d'analyse sur des th¨¦matiques associ¨¦es aux concepts, m¨¦thodes, outils et exp¨¦riences sur les d¨¦marches qualit¨¦ dans les organisations. Nous ne faisons aucun usage commercial et la duplication est libre. Si vous avez des raisons de contester ce droit d'usage, merci de nous en faire part . L'objectif de la pr¨¦sentation sur le Web est de permettre l'acc¨¨s ¨¤ l'information et d'augmenter ainsi les ¨¦changes professionnels. En cas d'usage du document, n'oubliez pas de le citer comme source bibliographique. Bonne lecture...

¡¡

EXPERIMENTER ET AMELIORER UN NOUVEAU PRINCIPE D¡¯IDENTIFICATION DES ATTENTES ET DES BESOINS DES « CLIENTS »

¡¡

Charles Duchene

Amara-korba Sarah

Sayonne Hay

Alison Fleurisson

Mao Weili

R¨¦f¨¦rence bibliographique ¨¤ rappeler pour tout usage :
Experimenter et ameliorer un nouveau principe d'identification des attentes et des besoins des « CLIENTS »
Amara-korba Sarah,Charles Duchene,Sayonne Hay,Alison Fleurisson,Mao Weili
Projet d'Int¨¦gration MASTER Management de la Qualit¨¦ (MQ), UTC, 2010-2011, URL : http://www.utc.fr/master-qualite ; Universit¨¦ de Technologie de Compi¨¨gne

R¨¦sum¨¦

La m¨¦thode Kano est la m¨¦thode de r¨¦f¨¦rence concernant l¡¯¨¦tude de la satisfaction et des besoins des clients. Cependant, elle pr¨¦sente quelques inconv¨¦nients comme notamment la formulation difficile du questionnaire. C¡¯est ¨¦galement une m¨¦thode qui reste lourde et longue ¨¤ appliquer. Pour pallier ¨¤ ce probl¨¨me, en 2009, M. Pierre Selva proposa un nouveau type de questionnaire. Toutefois, l¡¯efficacit¨¦ de la m¨¦thode Selva n¡¯a encore jamais ¨¦t¨¦ prouv¨¦e jusqu¡¯¨¤ ce jour.
Ce travail pr¨¦sente ainsi une premi¨¨re ¨¦tude concernant la robustesse de cette nouvelle m¨¦thode. Pour ce faire, le questionnaire Selva a ¨¦t¨¦ compar¨¦ ¨¤ la m¨¦thode Kano, outil phare de la Conception ¨¤ l¡¯Ecoute du March¨¦ (C.E.M.) dont l¡¯efficacit¨¦ est prouv¨¦e depuis de nombreuses ann¨¦es.
La m¨¦thode Selva pourra-t-elle remplacer un jour la m¨¦thode Kano ?

Abstract

The method of reference for the study of satisfaction and needs of customers it¡¯s the Kano method. However, this method has some drawbacks like the difficulty of writing the questionnaire. Furthermore, you need to have time and be unhurried to use the Kano method. In 2009, to compensate for this problem, Mr. Pierre Selva put forward a new method. The effectiveness of Selva method hasn¡¯t been proved since this day.
The report contains the first study of the robustness of this new method. To conclude on the result of the new method, we compared Selva to Kano method which the effectiveness is proved since a long time.
The Selva method could eventually be the new seminal method?

Remerciments

Nous tenons ¨¤ remercier toutes les personnes ayant contribu¨¦ de pr¨¨s ou de loin ¨¤ notre projet :

M. Caliste, porteur du projet, pour nous avoir accompagn¨¦ et aid¨¦ tout au long de ce projet.
M. Pointelin, Mme Chassade et M. Selva pour avoir toujours r¨¦pondu avec bonne humeur et disponibilit¨¦ ¨¤ nos questions concernant leur savoir-faire.
M. Farges, pour ses conseils et recommandations.
Toutes les personnes ayant pris le temps de r¨¦pondre ¨¤ nos diff¨¦rents questionnaires.

Enfin nous remercions ¨¦galement la promotion Master Management de la Qualit¨¦ 2010-2011 pour ses conseils et sa pr¨¦sence lors des diff¨¦rents jalons.

¡¡

Sommaire

¡ñ  INTRODUCTION
¡ñ  CHAPITRE 1 : CONTEXTE DE LA PROBLEMATIQUE ET ENJEUX
           1. ORIGINE DU PROJET
           2. FORMALISATION DU PROJET
                      2.1 Clarification du projet
           Figure 1 : QQOQCP du projet - Rechercher et partager les enjeux
           Figure 2 : PDS de notre projet
                      2.2 Analyse des risques
           Figure 3 : Tableau d¨¦taillant pour chaque risque : la criticit¨¦, les causes, les effets et les alternatives
           3. PLANNING PREVISIONNEL
           Figure 4 : Planification pr¨¦visionnelle de notre projet par Gantt Project
           4. CONCLUSION
¡ñ  CHAPITRE 2 : METHODOLOGIE EMPLOYEE
           1. ETUDE PRELIMINAIRE DU QUESTIONNAIRE
                      1.1 Choix de la population
                      1.2 Choix du sujet
           Figure 5 : Brainstorming sur l¡¯objet de nos questionnaires
           Figure 6 : Votes simple et pond¨¦r¨¦s sur l¡¯objet de nos questionnaires
                      1.3 Choix des fonctions
           Figure 7 : Brainstorming sur les fonctions du GPS
           Figure 8 : Vote pond¨¦r¨¦ sur les fonctions du GPS
           2. ELABORATION DES QUESTIONNAIRES
                      2.1 Benchmarking
                      2.2 Cr¨¦ation des questionnaires
           3. CONCLUSION
¡ñ  CHAPITRE 3 : DIFFUSION DES QUESTIONNAIRES ET RESULTATS OBTENUS
           1. VALIDATION DES QUESTIONNAIRES
           2. PREPARATION A LA DIFFUSION
           3. DIFFUSION DES QUESTIONNAIRES
           4. INTERPRETATION
           5. CONCLUSION
¡ñ  CONCLUSION
¡ñ
  BIBLIOGRAPHIE

TABLE DES ANNEXES

ANNEXE 1 : Note de clarification
ANNEXE 2 : WBS
ANNEXE 3 : ANALYSE DES RISQUES
ANNEXE 4 : BRAINSTORMING PRODUIT/SERVICE
ANNEXE 5 : VOTE PRODUIT/SERVICE
ANNEXE 6 : BRAINSTORMING FONCTION
ANNEXE 7 : VOTE FONCTION
ANNEXE 8 : QUESTIONNAIRE KANO
ANNEXE 9 : QUESTIONNAIRE SELVA
ANNEXE 10 : QUESTIONNAIRE SUR SURVEY MONKEY
ANNEXE 11 : LES RESULTATS DU QUESTIONNAIRE SELVA
ANNEXE 12 : LES RESULTATS DU QUESTIONNAIRE KANO
ANNEXE 13 : LES COMPTE-RENDUS DES REUNIONS


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        
retour sommaire                                                      

Glossaire

                                                                         CEM : Conception du l¡¯¨¦coute des march¨¦s
                                                                         QQOQCP : qui, quoi, ou, quand, comment, pourquoi.
                                                                         PDS : Plan dynamique strat¨¦gique
                                                                         WBS : Work Breakdown Structure
                                                                         MSQ : Management syst¨¨me de la qualit¨¦

¡¡

Introduction
¡¡

Dans le cadre de l¡¯UE QP10 du Master Management de la Qualit¨¦ de l¡¯Universit¨¦ de Technologie de Compi¨¨gne (UTC), nous sommes amen¨¦s ¨¤ mener ¨¤ bien un projet d¡¯int¨¦gration propos¨¦ par M. Jean-Pierre Caliste, enseigneur chercheur ¨¤ l¡¯UTC.

Dans un premier temps, ce projet consistera ¨¤ v¨¦rifier la robustesse d¡¯un nouveau principe d¡¯identification des attentes et des besoins des « clients », ¨¤ travers diff¨¦rentes exp¨¦rimentations. Et dans un second temps, il s¡¯agira d¡¯identifier ses forces et ses faiblesses afin de faire des propositions d¡¯am¨¦lioration de la m¨¦thode.

Ce rapport reprend les diff¨¦rentes ¨¦tapes r¨¦alis¨¦es au cours de ce projet. Il se compose de 3 chapitres.

Dans une premi¨¨re partie, nous pr¨¦senterons l¡¯origine et le contexte du projet afin de s¡¯assurer que la maîtrise d¡¯ouvrage ait bien compris les attentes du porteur de projet et les enjeux de la mission. Ensuite, nous reprendrons ensemble la m¨¦thodologie employ¨¦e pour mener ¨¤ bien ce projet. Enfin, nous aborderons l¡¯¨¦tape de diffusion des questionnaires et d¡¯exploitation des r¨¦sultats obtenus.

En vous souhaitant bonne lecture.

                                                                                                                                                                                                                                                     retour sommaire

¡¡

Chapitre 1 : Contexte de la probl¨¦matique et enjeux

Cette premi¨¨re partie, nous a permis de bien d¨¦finir le contexte de la probl¨¦matique et les enjeux que repr¨¦sente le projet propos¨¦. Pour se faire nous avons utilis¨¦ plusieurs outils qualit¨¦ qui nous ont permis de cadrer le sujet.

1. Origine du projet

La compr¨¦hension et la satisfaction des exigences des clients, actuels, futurs et potentiels est une des cl¨¦s du succ¨¨s de tout organisme, c¡¯est pour cela qu¡¯il est important d¡¯avoir les outils ad¨¦quats pour mesurer les attentes. En 1984, le professeur Kano a donc mis en place une nouvelle m¨¦thode permettant de caract¨¦riser des offres aux clients. Il s¡¯agit d¡¯un des outils de la Conception ¨¤ l¡¯Ecoute des March¨¦s (C.E.M) qui est une d¨¦marche de conception de nouveaux produits et de services.

Cette m¨¦thode, qui prend la forme d¡¯un questionnaire de satisfaction, part du principe que si la caract¨¦ristique d¡¯un produit (ou service) g¨¦n¨¨re de la satisfaction chez le client, son absence ne cause pas pour autant de l¡¯insatisfaction. La m¨¦thode Kano implique une double formulation pour chaque fonction d¡¯un produit ou service : une question pour la pr¨¦sence de la fonction et une autre pour son absence. Et la m¨¦thode s¡¯appuie sur 5 r¨¦ponses pour chaque question : me plaît, c¡¯est normal, m¡¯est ¨¦gal, m¡¯en contente, me d¨¦plaît.
Le questionnaire Kano pose donc deux difficult¨¦s :
     - La formulation des couples de questions se r¨¦v¨¨le extr¨ºmement compliqu¨¦e car le client ne doit pas savoir si la question confirme ou infirme la fonction ¨¤ tester.
     - Le d¨¦pouillement des r¨¦ponses est fastidieux compte tenu du nombre de r¨¦ponses offert

Dans le cadre de sa th¨¨se NQCE, Pierre Selva a dû ¨¦tablir un processus de recueil des besoins.

En gardant les principes de Kano et avec l¡¯aide de Jean-Pierre Caliste, il a ainsi imagin¨¦ un nouveau questionnaire « all¨¦g¨¦ ».

Le questionnaire Selva ne pose plus qu¡¯une seule question par fonction mais propose 2 s¨¦ries de r¨¦ponses :

Les r¨¦ponses renseign¨¦es permettent d¡¯obtenir un score selon le bar¨¨me encadr¨¦ en rouge ci-dessus.

On interpr¨¨tera ensuite ce r¨¦sultat grâce au tableau suivant :

  

                                                retour sommaire

2. Formalisation du projet

Il sera ensuite primordial de se focaliser sur les domaines « Insatisfaction partielle » et « Besoin » pour r¨¦pondre au mieux aux attentes des clients.

Une fois ces deux m¨¦thodes de questionnement assimil¨¦es, il s¡¯agit de r¨¦pondre ¨¤ cette probl¨¦matique : Le questionnaire Selva est-il robuste ?

Une deuxi¨¨me probl¨¦matique d¨¦coule naturellement de la premi¨¨re : Comment tester la robustesse du questionnaire Selva ?

2.1 Clarification du projet

Afin de cadrer le probl¨¨me, nous avons utilis¨¦ deux outils qualit¨¦ : le QQOQCP et la PDS.


Figure 1 : QQOQCP du projet - Rechercher et partager les enjeux

retour sommaire

Ce premier outil nous a permis de passer d¡¯une probl¨¦matique g¨¦n¨¦rale ¨¤ une question explicite et pertinente en donn¨¦e de sortie. Une fois le probl¨¨me ainsi bien cadr¨¦, nous avons pu construire notre PDS.


Figure 2 : PDS de notre projet

¡¡

Cette PDS nous a permis d¡¯expliciter collectivement le sens de notre mission et d¡¯identifier nos livrables en d¨¦taillant les attentes et les besoins de notre porteur de projet. Cet outil nous permet d¡¯acc¨¦der ¨¤ une vision claire de la strat¨¦gie globale d¡¯action de notre projet.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               
retour sommaire
2.2 Analyse des risques

Nous avons effectu¨¦ une analyse des risques sur le d¨¦roulement du projet en utilisant la m¨¦thode des points critiques. Cette m¨¦thode permet d¡¯avoir une vision pr¨¦cise des risques pour chaque ¨¦tape du projet et d¡¯y trouver des alternatives en amont afin qu¡¯ils n¡¯interf¨¨rent pas avec la r¨¦ussite du projet.

L¡¯analyse des risques s¡¯est faite en groupe, voici le d¨¦tail de la m¨¦thode:

Premi¨¨re ¨¦tape : Trouver les points critiques de notre projet et voter. Nous avons list¨¦ les diff¨¦rents points critiques li¨¦s au projet.

Deuxi¨¨me ¨¦tape : Attribution des risques associ¨¦s aux points critiques.

Troisi¨¨me ¨¦tape : Pour chaque risque trouv¨¦ ¨¤ la deuxi¨¨me ¨¦tape, nous avons calcul¨¦ la criticit¨¦ et trouver les causes, les effets et les actions alternatives ¨¤ entreprendre.

Les points critiques identifi¨¦s
  1. Etudiant et novice
  2. Diffusion du questionnaire
  3. Relation avec le porteur du projet
  4. Gestion du projet

Risques associ¨¦s aux points critiques
  1. Etudiant et novice
    - Manque de connaissances sur le sujet
    - Mauvaise interpr¨¦tation de la m¨¦thode Kano et/ou Selva
    - Mauvaise compr¨¦hension du sujet

  2. Diffusion du questionnaire
    - Echantillon pas assez important
    - Donn¨¦es non interpr¨¦tables
    - Interpr¨¦tation fauss¨¦e

  3. Relation avec le porteur
    - Mauvaise entente
    - Non disponible
    - Ne poss¨¨de pas les ¨¦l¨¦ments n¨¦cessaires ¨¤ l¡¯avancement de notre projet

  4. Gestion du projet
    - Mauvaise planification du projet
    - Oublie de tâches dans le WBS
    - Mauvaise entente dans l¡¯¨¦quipe

¡¡

Figure 3 : Tableau d¨¦taillant pour chaque risque : la criticit¨¦, les causes, les effets et les alternatives

                                                                                                                                                    retour sommaire

3. Planning pr¨¦visionnel

La planification de notre projet via un diagramme de Gantt a ¨¦t¨¦ ¨¤ notre avis la façon la plus simple et le plus lisible de r¨¦aliser notre planning.
L¡¯¨¦laboration du Gantt passe par plusieurs ¨¦tapes :
  - Listage des tâches grâce au WBS
  - Etablissement des relations entre les tâches
  - Estimation de la dur¨¦e d¡¯une tâche

Figure 4 : Planification pr¨¦visionnelle de notre projet par Gantt Project

Le diagramme de Gantt viendra tr¨¨s certainement ¨¤ ¨¦voluer au cours du projet.
De plus, nous avons r¨¦alis¨¦ l¡¯analyse des risques apr¨¨s avoir fait le Gantt ce qui est une erreur puisque celle-ci nous aide ¨¤ pr¨¦voir une marge de s¨¦curit¨¦ vis-¨¤-vis des ¨¦tapes risqu¨¦es

                                                                                                                                                                                                                                                                                                  retour sommaire

4. Conclusion

L¡¯¨¦tape la plus importante de notre projet a ¨¦t¨¦ r¨¦alis¨¦e. En effet, nous avons clarifi¨¦ le contexte et cadr¨¦ la probl¨¦matique. Afin d¡¯avoir une vision globale de notre projet et d¡¯en faciliter le pilotage, nous avons ¨¦tabli un planning pr¨¦visionnel et identifi¨¦ les risques li¨¦s ¨¤ notre projet ainsi que les alternatives associ¨¦es.

La prochaine ¨¦tape consistera ¨¤ faire du benchmarking sur les diff¨¦rents questionnaires existants et de faire une cartographie ; permettant ainsi de situer le questionnaire Selva dans son contexte.


¡¡

Chapitre 2 : M¨¦thodologie employ¨¦e

La premi¨¨re ¨¦tape de notre projet a ¨¦t¨¦ de d¨¦finir la population ¨¤ ¨¦tudier.

Suite ¨¤ cela, nous avons r¨¦alis¨¦ un brainstorming afin de trouver un maximum d¡¯id¨¦es concernant un produit ou un service ¨¤ ¨¦tudier. Un vote simple suivi d¡¯un vote pond¨¦r¨¦ nous ont permis de d¨¦partager les propositions et de s¨¦lectionner un produit en relation avec notre population : le GPS.

Un second brainstorming a ensuite ¨¦t¨¦ r¨¦alis¨¦ afin d¡¯obtenir des id¨¦es sur les fonctionnalit¨¦s sur lesquelles notre questionnaire allait porter.

Nous avons ensuite class¨¦ les id¨¦es grâce ¨¤ un vote pond¨¦r¨¦. Seule les 10 premi¨¨res propositions ont ¨¦t¨¦ conserv¨¦es pour l ¡¯¨¦laboration des questionnaires.


                                
                                                                                                          retour sommaire


1. Etude pr¨¦liminaire du questionnaire

1.1 Choix de la population


La premi¨¨re ¨¦tape de notre projet a ¨¦t¨¦ de d¨¦finir la population ¨¤ ¨¦tudier. Nous avons choisi de s¨¦lectionner une population cons¨¦quente et facilement identifiable ¨¤ l¡¯UTC ou dans notre entourage proche, pour ¨¦viter tout probl¨¨me dans la recherche de personnes susceptibles de r¨¦pondre aux questionnaires.

Apr¨¨s des discussions sur plusieurs populations ¨¤ ¨¦tudier, nous avons d¨¦cid¨¦ par consensus, du choix de notre ¨¦tude. Nous avons s¨¦lectionn¨¦ la population suivante « titulaire d¡¯un permis de conduire ».


1.2 Choix du sujet


Une fois la population choisie, c¡¯est grâce ¨¤ un brainstorming que nous avons finalement choisi le sujet d¡¯¨¦tude.

Ci-apr¨¨s le brainstorming portant sur le choix de notre sujet, nous avions ¨¦tabli au pr¨¦alable que le projet pouvait porter ¨¤ la fois sur un produit ou un service, toutefois c¡¯est assez spontan¨¦ment que le groupe ¨¤ g¨¦n¨¦rer des id¨¦es de produits et non de services.

On peut voir que 40 id¨¦es ont ¨¦t¨¦ trouv¨¦es ce qui nous a laiss¨¦ une gamme de choix assez large.

Figure 5 : Brainstorming sur l¡¯objet de nos questionnaires
¡¡

retour sommaire

Nous avons ensuite fait un vote simple afin de r¨¦duire la gamme de choix, il en est ressorti plusieurs sujets pr¨¦f¨¦r¨¦s par le groupe puis pour finalement trancher, nous avons effectu¨¦ un vote pond¨¦r¨¦.

Figure 6 : Votes simple et pond¨¦r¨¦s sur l'objet de nos questionnaires

C¡¯est finalement le GPS qui a remport¨¦ le plus de points c¡¯est donc sur ce sujet que va porter le questionnaire que nous avons ¨¤ tester.
Le produit choisi est en ad¨¦quation avec le type de population que nous avions cibl¨¦ au pr¨¦alable.
L¡¯avantage du GPS r¨¦side dans le fait d¡¯¨ºtre utilis¨¦ par une grande partie de la population, il est donc bien connu de celle-ci.
C¡¯est un appareil technologique qui d¨¦tient beaucoup de fonctionnalit¨¦s mais qui pourrait aussi en avoir beaucoup plus, quitte ¨¤ lui octroyer des fonctions originales pour ce genre d¡¯objet.
                                                                                                                                                                                                            
                                                                                                          retour sommaire

1.3 Choix des fonctions

Afin d¡¯obtenir les fonctions du GPS qui feront l¡¯objet de nos questions, nous avons dans un premier temps g¨¦n¨¦r¨¦ des id¨¦es que nous avons ensuite prioris¨¦ afin de n¡¯en garder qu¡¯une dizaine.

Il est important de souligner que l¡¯¨¦tude des besoins du client n¡¯a pas ¨¦t¨¦ r¨¦alis¨¦e dans les r¨¨gles de l¡¯art car le but principal de notre projet est de comparer la robustesse de deux questionnaires. Par cons¨¦quent, l¡¯¨¦tude pr¨¦alable des besoins ne joue aucun rôle sur cette comparaison. De plus, au sein de notre groupe nous repr¨¦sentons un ¨¦chantillon de la population, ce qui nous a permis d¡¯¨ºtre objectifs dans la proposition des besoins.

Pour g¨¦n¨¦rer des id¨¦es avec la participation de toutes les personnes pr¨¦sentes nous avons utilis¨¦ l¡¯outil suivant : le Brainstorming.


Figure 7 :Brainstorming sur les fonctions du GPS

retour sommaire

A la suite de notre Brainstorming, nous avons choisi nos fonctions. Ceci a ¨¦t¨¦ obtenu grâce ¨¤ un consensus rapide, pour cela nous avons effectu¨¦ un vote pond¨¦r¨¦ ce qui nous a ¨¦galement permis de prioriser nos id¨¦es.

Figure 8 : Vote pond¨¦r¨¦ sur les fonctions du GPS

Nous avons donc s¨¦lectionn¨¦ 10 fonctions pour notre produit parmi les 25 propos¨¦es.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 retour sommaire

2. Elaboration des questionnaires

2.1 Benchmarking


Une fois le sujet clarifi¨¦ et les fonctionnalit¨¦s associ¨¦es ¨¤ notre produit choisi, il a ¨¦t¨¦ n¨¦cessaire d¡¯aborder une phase de benchmarking dans diff¨¦rents buts :

¡ñ Le premier but de ce benchmarking a ¨¦t¨¦ de situer le questionnaire Kano vis-¨¤-vis des autres questionnaires existants. Cette ¨¦tape nous a permis de nous familiariser de nouveau avec la m¨¦thode Kano et avec son ¨¦laboration. Il est ressorti de ce benchmarking que peu de questionnaires « types » existent ¨¤ ce jour pour g¨¦rer la question de la satisfaction du client, il est plus fr¨¦quent pour les entreprises de d¨¦velopper des questionnaires en interne dans un but pr¨¦cis et donc pas forc¨¦ment r¨¦p¨¦table.

¡ñ Le deuxi¨¨me but de ce benchmarking a ¨¦t¨¦ de s¡¯assurer que le questionnaire Kano est r¨¦ellement utilis¨¦.

Pour cela il a ¨¦t¨¦ n¨¦cessaire de contacter des entreprises de conseil qui seraient susceptibles de l¡¯utiliser et de nous fournir des chiffres concrets quant ¨¤ l¡¯utilisation de celui-ci.

Finalement, nous avons r¨¦colt¨¦ deux r¨¦ponses :

      - La premi¨¨re provient d'une entreprise de conseil en ¨¦coute client et en organisation d¡¯entreprise nomm¨¦e Codesiom.
La personne contact¨¦e nous a assur¨¦ que malgr¨¦ une utilisation du questionnaire Kano encore relativement faible, elle tend ¨¤ ¨¦voluer.
Selon notre contact, des soci¨¦t¨¦s telles que la SNCF ou encore la Soci¨¦t¨¦ G¨¦n¨¦rale l¡¯utilisent. De m¨ºme, la soci¨¦t¨¦ Codesiom l¡¯utilise 3 ¨¤ 4 fois par an. Les chiffres semblent ¨ºtre difficiles ¨¤ obtenir. La personne a insist¨¦ sur le fait que c¡¯est un outil tr¨¨s puissant s¡¯il est bien utilis¨¦. Toutefois, dans un souci de confidentialit¨¦ aucun chiffre ou questionnaire n¡¯a pu nous ¨ºtre fourni.
 
    
- La deuxi¨¨me personne contact¨¦e est M. Pointelin, d¨¦l¨¦gu¨¦ r¨¦gional au CRCI de Franche-Comt¨¦, il nous a ¨¤ son tour assur¨¦ qu¡¯il utilisait le questionnaire Kano depuis 10 ans suite ¨¤ une formation avec le Professeur Shiba, expert reconnu dans le domaine de l¡¯¨¦coute des besoins des clients.Il l¡¯utilise environ une fois par an dans sa propre organisation MSQ.

Ces deux r¨¦ponses tendent ¨¤ prouver que le questionnaire est r¨¦ellement utilis¨¦ et qu¡¯il est bien une r¨¦f¨¦rence en mati¨¨re d¡¯¨¦tude de satisfaction.

¡ñ Le dernier but de ce benchmarking a ¨¦t¨¦ de r¨¦colter le maximum d¡¯informations vis-¨¤ -vis de la mise en œuvre du questionnaire Kano ¨¦tant donn¨¦ la difficult¨¦ de la formulation des questions.
Nous avons donc tri¨¦ toutes les informations provenant des diverses personnes contact¨¦es et voici les grandes lignes ressorties, pour une cr¨¦ation de questionnaire conforme :
     - Il est pr¨¦f¨¦rable de faire au pr¨¦alable une enqu¨ºte aupr¨¨s des utilisateurs pour connaitre ses attentes : « une phase d¡¯¨¦coute » est utile avant l¡¯¨¦laboration du questionnaire.
     - Il est n¨¦cessaire que les questions dysfonctionnelles ne soient pas d¨¦tect¨¦es, elles doivent ¨ºtre affirmatives.
     - Le questionnaire ne doit pas ¨ºtre lu au client mais il doit lui-m¨ºme en faire son interpr¨¦tation et le remplir.

Cette ¨¦tape de benchmarking a finalement ¨¦t¨¦ une ¨¦tape importante du projet puisqu¡¯elle nous a permis de comprendre comment mettre en œuvre le questionnaire.
Il a de plus ¨¦t¨¦ tr¨¨s enrichissant de pouvoir ¨¦changer avec des professionnels de diff¨¦rents horizons.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    retour sommaire
2.2 Cr¨¦ation des questionnaires

Afin d¡¯¨¦laborer nos questionnaires dans des conditions optimales, nous avons r¨¦alis¨¦ le processus suivant :
¡ñ Etre dans un endroit calme
¡ñ Poss¨¦der le mat¨¦riel n¨¦cessaire (tableau, mallette qualit¨¦,¡­)
¡ñ Prendre en compte les modalit¨¦s de r¨¦alisation d¡¯un questionnaire type Kano et Selva par une ¨¦tape de benchmarking
¡ñ Elaborer des questions (plusieurs propositions ont ¨¦t¨¦ faites pour une m¨ºme fonction). Dans le but d¡¯obtenir un nombre de propositions correctes, nous nous sommes r¨¦partis en deux sous-groupes. Chaque sous-groupe avait pour consigne de trouver une question fonctionnelle et une question dysfonctionnelle. Une fois les questions trouv¨¦es nous avons tous pris connaissance des diff¨¦rentes propositions. Nous avons reformul¨¦ ou ¨¦limin¨¦ les questions ne r¨¦pondant pas aux crit¨¨res pr¨¦¨¦tablis.
¡ñ Choisir les questions les plus pertinentes grâce ¨¤ l¡¯avis de plusieurs experts qui ont ¨¦t¨¦ ¨¦voqu¨¦s au paragraphe 2.a)
¡ñ Mise en page et am¨¦lioration de notre questionnaire

3. Conclusion

L¡¯¨¦tape d¡¯¨¦laboration de nos questionnaires est une ¨¦tape cl¨¦ et d¨¦terminante pour la suite de notre projet. En effet, la pertinence et le respect des crit¨¨res de r¨¦alisation des questionnaires jouent un rôle majeur sur la fiabilit¨¦ de ces derniers, et donc sur la conclusion que l¡¯on peut en tirer vis-¨¤-vis de la robustesse des deux questionnaires.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  retour sommaire
Chapitre 3 : Diffusion des questionnaires et r¨¦sultats obtenus

1. Validation des questionnaires

Pour rappel, l¡¯¨¦laboration des questionnaires est achev¨¦e. Toutefois, dans le cas du questionnaire Kano et du fait de sa mise en œuvre laborieuse et de notre non maitrise de l¡¯outil, il nous a paru judicieux de proposer pour chaque question plusieurs formulations possibles.

La suite du projet a donc consist¨¦ ¨¤ faire valider par des personnes comp¨¦tentes ¨¤ la fois le questionnaire KANO (choix de la formulation parmi celles propos¨¦es) et le questionnaire SELVA dans lequel une seule formulation est propos¨¦e puisque celle-ci est standard.

Nous avons pour cela contact¨¦ divers professionnels ¨¤ qui nous avons envoy¨¦ nos questionnaires le 31 octobre 2010 pour avoir un retour de leur part.

¡ñ Validation du questionnaire KANO par le choix de la formulation la plus pertinente

    - M. Pointelin que nous avons relanc¨¦ ¨¤ plusieurs reprises. Celui-ci ¨¦tant tr¨¨s occup¨¦ en cette fin d¡¯ann¨¦e, nous n¡¯avons donc pas eu de retour de sa part sur la pertinence de nos questions concernant le questionnaire KANO.

    - Soci¨¦t¨¦ de conseil Cod¨¦sium : De m¨ºme la personne avec qui nous communiquions, nous a donn¨¦ un retour n¨¦gatif sur la formulation de nos questions concernant le questionnaire KANO. Toutefois, faute de temps, malheureusement elle n¡¯a pas pu nous renvoyer le questionnaire enrichi de ses commentaires.

¡ñ
Validation des questionnaires KANO et SELVA

    - M. Caliste : Nous a communiqu¨¦ un retour plutôt positif sur nos questionnaires (KANO et SELVA). Il nous a notamment conseill¨¦ sur la mise en œuvre du questionnaire KANO (garder la m¨ºme structure pour toutes les questions afin de ne pas d¨¦stabiliser le lecteur). Toutefois ¨¤ ce jour, aucune validation officielle de nos deux questionnaires n¡¯a ¨¦t¨¦ faite de sa part.

    - M. Selva : Celui-ci nous a donn¨¦ son ressenti sur les questionnaires ¨¦labor¨¦s, son retour nous a ¨¦t¨¦ tr¨¨s pr¨¦cieux pour le choix d¨¦finitif de la mise en forme des deux questionnaires. Ci-dessous, les remarques de M.Selva :
« Concernant le questionnaire KANO, il me semble important d'introduire chaque sujet par une question. »
« Concernant le questionnaire Selva, j'ai beaucoup plus de facilit¨¦s ¨¤ le lire. Je n'ai pas de commentaire particulier ¨¤ faire. Je pense qu'il est beaucoup plus facile ¨¤ concevoir que le Kano. »

Finalement, les retours de M.Selva et M.Caliste nous ont permis de finaliser nos questionnaires.

Voici ci-dessous les questionnaires d¨¦finitifs qui vont ¨ºtre tr¨¨s prochainement diffus¨¦s au panel.
¡¡

retour sommaire


¡ñ
Questionnaire KANO : Voici comment se pr¨¦sente le questionnaire, toutes les questions n¡¯apparaissent pas ici.


¡¡

¡ñQuestionnaire SELVA : Voici comment se pr¨¦sente le questionnaire, toutes les questions n¡¯apparaissent pas ici


¡¡


Les difficult¨¦s rencontr¨¦es lors de la phase de validation des questionnaires
Nous avons perdu du temps lors de l¡¯attente des commentaires de chaque personne contact¨¦e. Nous n¡¯avons donc pas pu prendre en compte l¡¯avis de chacun. Par consensus avec les membres du groupe et grâce aux retours de M.Selva et de M.Caliste, nous avons choisi les formulations qui nous paraissaient les plus pertinentes.

Cette attente, nous a men¨¦ ¨¤ prendre du retard sur le planning initial qui nous avions ¨¦labor¨¦, c¡¯est pour cela que nous n¡¯avons pas souhait¨¦ attendre les avis des autres personnes contact¨¦es.

Il est clair que cette ¨¦tape ne d¨¦pendait pas uniquement de notre groupe de travail mais bien de personnes ext¨¦rieures, cette ¨¦tape faisait donc partie des points critiques de notre projet. Nous avions en effet pr¨¦vu une marge de manœuvre pour cette partie du projet, cette marge n¡¯a toutefois pas ¨¦vit¨¦ un l¨¦ger retard sur le Gantt.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      retour sommaire
2. Pr¨¦paration ¨¤ la diffusion

Au-del¨¤ de la formulation des questions, divers facteurs ont ¨¦t¨¦ pris en compte avant la diffusion des questionnaires :

¡ñ Lors de l¡¯¨¦laboration des questionnaires et par exp¨¦rience, nous avons remarqu¨¦ qu¡¯une diminution de la concentration de la part du lecteur lors du remplissage du questionnaire ¨¦tait ¨¤ craindre. Afin d¡¯¨¦liminer ce bruit de fond, nous avons cr¨¦¨¦ des questionnaires tous diff¨¦rents les uns des autres. La diff¨¦rence est mat¨¦rialis¨¦e uniquement par l¡¯ordre des questions.

¡ñ Pour obtenir une population vari¨¦e, nous avons d¨¦fini au pr¨¦alable notre panel :
       - Personne âg¨¦e
       - Homme
       - Femme
       - Etudiant
       - Jeune permis
       - Anciennet¨¦ du permis
       - M¨¦tiers diff¨¦rents
       - Conducteur de diff¨¦rents types de v¨¦hicules (voiture, moto, camping-car¡­)

¡ñ Nous avons d¨¦cid¨¦ apr¨¨s concertation que la diffusion se ferait de la façon suivante :
       - Diffusion du questionnaire KANO en premier lieux
       - Une ¨¤ deux semaines apr¨¨s, diffusion du questionnaire SELVA aux m¨ºmes personnes

Nous avons trouv¨¦ plus judicieux de diffuser le questionnaire KANO avant le questionnaire SELVA car ce dernier est plus explicite dans la formulation de ses questions. Dans le questionnaire SELVA la fonction est directement cit¨¦e or dans le questionnaire KANO les fonctions sont implicites. En r¨¦sum¨¦, nous avons fait ce choix afin de ne pas ¨¦veiller la curiosit¨¦ de notre population, ce qui aurait influenc¨¦ le lecteur lors du remplissage du questionnaire KANO si celui-ci avait ¨¦t¨¦ effectu¨¦ ¨¤ la suite du questionnaire SELVA.

De plus, une attente de une ¨¤ deux semaines entre les deux questionnaires nous a sembl¨¦ judicieuse afin que la personne test¨¦e ne fasse pas le rapprochement entre les deux questionnaires et ne fausse pas les r¨¦sultats.
 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          retour sommaire

3. Diffusion des questionnaires

La diffusion s¡¯est d¨¦roul¨¦e informatiquement, nous n¡¯avons pas lu les questions aux personnes test¨¦es.
Le temps pour remplir le questionnaire n¡¯¨¦tait pas compt¨¦.

¡ñ Diffusion du questionnaire Kano
Nous nous sommes r¨¦partis chacun 4 questionnaires type KANO et 4 questionnaires type SELVA.
Dans un premier temps, nous avons diffus¨¦ le questionnaire KANO.

¡ñ Diffusion du questionnaire Selva
Une ¨¤ deux semaines apr¨¨s diffusion du questionnaire Kano, nous avons diffus¨¦ le Selva aux m¨ºmes personnes et dans les m¨ºmes conditions.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      retour sommaire
4. Interpr¨¦tation

L¡¯interpr¨¦tation a consist¨¦, dans un premier temps, ¨¤ reporter nos r¨¦sultats obtenus sur le logiciel gratuit de sondage en ligne Survey Monkey.

Cette ¨¦tape a permis d¡¯obtenir des statistiques sur les r¨¦sultats, sans risque d¡¯erreur de notre part puisque le logiciel le fait de façon automatique.

Nous n¡¯avons pas diffus¨¦ nos questionnaires directement via Survey Monkey car il ne permet pas de modifier l¡¯ordre des questions pour chaque personne. Les questionnaires ont donc ¨¦t¨¦ diffus¨¦s via mail ou support papier.

Voici ci-apr¨¨s ¨¤ quoi ressemble un questionnaire via Survey Monkey.
On constate que l¡¯interface est plus attractive que celle propos¨¦e par un simple fichier Word.

retour sommaire

Questionnaire SELVA

Apr¨¨s la lecture des statistiques r¨¦alis¨¦es par Survey Monkey pour chaque fonction, nous avons gard¨¦ les affirmations ayant recueillies le plus de voix (cf. annexes 11 et 12). Apr¨¨s l¡¯interpr¨¦tation grâce ¨¤ la grille de r¨¦ponses de M. Selva, il apparaît que parmi les 10 fonctions que nous avons ¨¦tudi¨¦es :

8 fonctions font l¡¯objet d¡¯un besoin :
- D¨¦tection de radars
- Prendre en consid¨¦ration le trafic pour le choix de l¡¯itin¨¦raire
- Trouver une place de stationnement
- Etre averti(e) en cas de freinage brusque
- D¨¦tecter l¡¯endormissement du conducteur
- Donner le trajet en fonction du v¨¦hicule utilis¨¦
- Connexion internet
- Indiquer les limitations de vitesse

Pour rappel, les affirmations correspondant ¨¤ l¡¯int¨¦r¨ºt « besoin » sont « Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier » et « Aucun des deux points ci-dessus » qui am¨¨nent ¨¤ un score de 33 points.

2 fonctions font l¡¯objet d¡¯un rejet :
- Mettre en marche le GPS une fois les ceintures de s¨¦curit¨¦ boucl¨¦es
- Lectures pour le conducteur

Pour rappel, les affirmations correspondant ¨¤ l¡¯int¨¦r¨ºt « rejet » sont « Ne vous int¨¦resse pas » et « Aucun des deux points ci-dessus » qui am¨¨nent ¨¤ un score de 31 points.

retour sommaire



Questionnaire KANO

L¡¯interpr¨¦tation des r¨¦ponses du questionnaire KANO a ¨¦t¨¦ plus compliqu¨¦e.

Pour rappel, pour chaque fonction du GPS, nous avons formul¨¦ une question fonctionnelle et une question dysfonctionnelle associ¨¦es. Pour chacun de ces questions, il y avait le choix de r¨¦pondre par 5 items : j¡¯aime cela (Like), cela doit ¨ºtre comme cela (Expect), je n¡¯ai pas d¡¯opinion (Neutral), je peux vivre avec (Live with) et je n¡¯aime pas cela (Dislike).

Voici la grille qui nous a permis de classer les diff¨¦rentes attentes des clients vis-¨¤-vis des fonctions du GPS :


Le mod¨¨le KANO classe les attentes des clients dans cinq cat¨¦gories :

- Fonctions indispensables (Must-have) : attentes quasiment toujours implicites, dont le contentement n'apporte pas de satisfaction particuli¨¨re mais g¨¦n¨¨rent tout de suite de l'insatisfaction si elles ne sont pas satisfaites.
- Fonctions proportionnelles (Linear) : la satisfaction augmente ou diminue proportionnellement ¨¤ la performance de la fonction.
- Fonctions attractives (Exciter) : attentes qui ne cr¨¦ent pas d¡¯insatisfaction si elles ne sont pas combl¨¦es mais apportent un r¨¦el plus si elles le sont. Elles correspondent souvent ¨¤ une innovation s¨¦duisante pour l¡¯utilisateur qui ne les attend pas. Ce genre d¡¯attentes change progressivement de cat¨¦gorie pour devenir indispensables.
- Fonctions ¨¤ double tranchant (Reverse) : elles apportent de la satisfaction mais g¨¦ n¨¨rent des perceptions n¨¦gatives au-del¨¤ d¡¯un certain niveau.
- Fonctions indiff¨¦rentes (Indifferent) : la perception de l¡¯utilisateur est neutre, il ne ressent ni satisfaction ni insatisfaction. On peut donc dans ce cas, douter de l¡¯int¨¦r¨ºt de la fonction.

Toutefois, dans la grille, on observe qu¡¯il y a une attente dite sceptique (« questionable »). En effet, il s¡¯agit dans notre cas, de questions dysfonctionnelles mal formul¨¦es, ¨¤ priori.

Les r¨¦ponses aux questions fonctionnelles et dysfonctionnelles relatives ¨¤ chacune de nos dix fonctions ont ¨¦t¨¦ trait¨¦es. Pour chaque question, nous avons gard¨¦ les r¨¦ponses ayant r¨¦colt¨¦es le plus de voix. Toutefois, certaines d¡¯entre elles sont ex aequo.

retour sommaire

Les r¨¦ponses apport¨¦es aux questions fonctionnelles et dysfonctionnelles ont ¨¦t¨¦ corr¨¦l¨¦es puis interpr¨¦t¨¦es grâce au tableau ci-avant.

Voici comment a ¨¦t¨¦ perçue chacune de nos 10 fonctions.

Fonction « d¨¦tection de radar » : elle a obtenu deux r¨¦ponses ex aequo pour la question dysfonctionnelle « j¡¯aime cela » et « je n¡¯aime pas cela », ce qui conduit ¨¤ deux cat¨¦gories : « sceptique » et « fonctions proportionnelles ». Compte tenu de la formulation plutôt explicite de la question dysfonctionnelle (« que ressentiriez-vous si vous ¨¦tiez inform¨¦ de la pr¨¦sence de radars par signalisation routi¨¨re (uniquement) ? »), nous prenons le parti de consid¨¦rer uniquement l¡¯interpr¨¦tation « fonctions proportionnelles ». En effet, il est fort probable que le r¨¦sultat s¡¯explique par un manque d¡¯attention d¡¯une partie de notre panel. La fonction « D¨¦tection de radar » est donc une fonction attendue par les utilisateurs de GPS. Mais comme la satisfaction est proportionnelle ¨¤ la performance de la fonction, il s¡¯agirait ici de creuser un peu plus la fonction comme par exemple de savoir si le GPS d¨¦tecte aussi bien les radars fixes que mobiles et ce qu¡¯en penseraient les utilisateurs.

Fonction « prendre en consid¨¦ration le trafic pour le choix de l¡¯itin¨¦raire » : perçue comme une fonction «proportionnelle » donc attendue des utilisateurs de GPS.

Fonction « trouver une place de stationnement » : le panel a r¨¦pondu « j¡¯aime cela » aux deux questions (fonctionnelle et dysfonctionnelle), ce qui signifie que notre question dysfonctionnelle, « une fois arriv¨¦(e) ¨¤ destination, votre GPS s¡¯¨¦teint », a ¨¦t¨¦ mal formul¨¦e et mal comprise.

Fonction « ¨ºtre averti(e) en cas de freinage brusque » : le panel a r¨¦pondu « j¡¯aime cela » aux deux questions (fonctionnelle et dysfonctionnelle), ce qui signifie que notre question dysfonctionnelle, « que pensez-vous des alertes de freinage indiqu¨¦es par l¡¯info trafic ? », a ¨¦t¨¦ mal comprise.

Fonction « mettre en marche le GPS une fois les ceintures de s¨¦curit¨¦ boucl¨¦es » : elle a obtenu deux r¨¦ponses ex aequo pour la question fonctionnelle « j¡¯aime cela » et « je n¡¯aime pas cela », ce qui conduit ¨¤ deux cat¨¦gories : « attractives » et « ¨¤ double tranchant ». C¡¯est donc une fonction innovante qui serait attendue par les utilisateurs (« attractives ») mais pas pour tout le monde (« ¨¤ double tranchant »).

Fonction « d¨¦tecter l¡¯endormissement du conducteur » : elle a obtenu trois r¨¦ponses ex aequo pour la question dysfonctionnelle « cela doit ¨ºtre comme cela », « je peux vivre avec » et « je n¡¯aime pas cela », ce qui conduit ¨¤ deux cat¨¦gories : « attractives » et « proportionnelles ». C¡¯est donc une fonction innovante qui serait attendue (« attractives ») par les utilisateurs et dont l¡¯efficacit¨¦ engendrerait une r¨¦elle satisfaction (« proportionnelles »).

Fonction « donner le trajet en fonction du v¨¦hicule utilis¨¦ » : perçue comme une fonction « proportionnelle » donc attendue. Plus cette fonction est performante plus la satisfaction est grande.

Fonction « connexion internet » : perçue comme une fonction attractive par les utilisateurs.

Fonction « lectures pour le conducteur » : elle a obtenu deux r¨¦ponses ex aequo pour la question fonctionnelle « j¡¯aime cola » et « je n¡¯ai pas d¡¯opinion », et « j¡¯aime cela » ¨¤ la question dysfonctionnelle, ce qui conduit ¨¤ deux cat¨¦gories : « sceptique » et « ¨¤ double tranchant ». Compte tenu de la formulation de la question dysfonctionnelle « Votre GPS vous indique la route », il semble qu¡¯une partie de notre panel pourrait avoir mal compris la question ou qu¡¯elle soit mal formul¨¦e.

Fonction « connaitre les limitations de vitesse » : le panel a r¨¦pondu « j¡¯aime cela » aux deux questions (fonctionnelle et dysfonctionnelle) ce qui signifie que notre question dysfonctionnelle a ¨¦t¨¦ mal formul¨¦e et mal comprise.
¡¡



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    retour sommaire
¡¡

5. Conclusion

Apr¨¨s avoir essay¨¦ d¡¯interpr¨¦ter les r¨¦sultats du questionnaire KANO et du questionnaire SELVA, force est de constater que nous ne tombons pas sur les m¨ºmes conclusions.

Toutefois, 6 fonctions pourraient ¨ºtre class¨¦es dans la m¨ºme cat¨¦gorie d¡¯attentes des utilisateurs :
¡¡

Mais les 4 autres fonctions ne peuvent pas ¨ºtre class¨¦es dans la m¨ºme cat¨¦gorie.



Si nous nous arr¨ºtons ¨¤ cette constatation, nous pourrions conclure ¨¤ une non-robustesse du questionnaire SELVA. Or, il nous apparait clair que les r¨¦ponses du questionnaire KANO nous semblent inexploitables et ce, pour plusieurs raisons.

Inexp¨¦riment¨¦s, l¡¯¨¦laboration du questionnaire KANO s¡¯est finalement faite sans expert en la mati¨¨re. Nous n¡¯avons donc pas pu faire valider concr¨¨tement la formulation de nos questions. Ceci a abouti au fait que les r¨¦ponses se sont r¨¦v¨¦l¨¦es incoh¨¦rentes et donc inexploitables.Les questions dysfonctionnelles nous ont caus¨¦ le plus de probl¨¨me de formulation. Il fallait les formuler de telle sorte que l¡¯utilisateur ne puisse pas deviner la fonction dont il ¨¦tait question¡­ Nous avons tellement pris ¨¤ cœur cette consigne que nous ne pouvions pas nous-m¨ºmes retrouver seuls les fonctions cach¨¦es de certaines de nos questions dysfonctionnelles !

Certaines personnes ont probablement r¨¦pondu trop vite ¨¤ leur questionnaire KANO, ce qui expliquerait l¡¯incoh¨¦rence de leurs r¨¦ponses. Il est aussi possible que nous n¡¯¨¦tions peut-¨ºtre pas ¨¦t¨¦ assez clairs lors de nos explications¡­

Par ailleurs, la plupart des personnes composant notre panel s¡¯est sentie mal ¨¤ l¡¯aise vis-¨¤-vis des r¨¦ponses standards de la m¨¦thode SELVA. La nuance entre « vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier » et « vous l¡¯attendez » n¡¯a pas ¨¦t¨¦ ¨¦vidente ¨¤ saisir et l¡¯item « vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose » n¡¯¨¦tait pas vraiment appropri¨¦.

En conclusion, il semble impossible de conclure sur la robustesse de la m¨¦thode SELVA.
Toutefois, plusieurs enseignements sont ¨¤ tirer de cette ¨¦tude :
 

- Les 5 r¨¦ponses standards de la m¨¦thode SELVA devraient peut-¨ºtre ¨ºtre repens¨¦es car nous avons eu des retours assez sceptiques concernant leur compr¨¦hension.
- Il apparaît aussi ¨¦vident que la mise en œuvre et l¡¯interpr¨¦tation de la m¨¦thode SELVA sont beaucoup plus simples que la m¨¦thode KANO.
- Il est primordial d¡¯insister sur les conditions optimales ¨¤ instaurer pour bien r¨¦pondre aux questionnaires (surtout KANO) : dur¨¦e, concentration, r¨¦flexion, ...
¡¡

retour sommaire
¡¡



CONCLUSION

Pour r¨¦aliser notre projet, nous avons commenc¨¦ par comprendre et poser son contexte. Afin d¡¯avoir une vision globale de celui-ci et d¡¯en faciliter le pilotage, nous avons ¨¦tabli un planning pr¨¦visionnel et identifi¨¦ les risques li¨¦s ¨¤ notre projet ainsi que les alternatives associ¨¦es. Le benchmarking sur les diff¨¦rents questionnaires existants nous a  permis de situer le questionnaire Kano dans son environnement. L¡¯¨¦tape d¡¯¨¦laboration des questionnaires ainsi que leur validation ont ¨¦t¨¦ les plus critiques du projet. La difficult¨¦ de r¨¦daction des questions ¨¦tait essentiellement pr¨¦sente pour le questionnaire Kano. Une r¨¦alisation dans les r¨¨gles de l¡¯art aurait ¨¦t¨¦ n¨¦cessaire car elle joue un rôle capital sur la conclusion concernant la robustesse du questionnaire Selva.

En effet, la m¨¦thodologie que nous avons employ¨¦ n¨¦cessitait de comparer les r¨¦sultats du questionnaire ¨¤ ¨¦valuer (SELVA) avec les r¨¦sultats du questionnaire mod¨¨le (KANO). Compte tenu des difficult¨¦s que nous avons eu ¨¤ formuler les questions et ¨¤ les faire valider par des experts, nous avons ¨¦t¨¦ contraints de ne pas r¨¦ellement pouvoir conclure sur la robustesse de la m¨¦thode SELVA.

Au vu des r¨¦sultats, il n¡¯est toutefois pas possible de conclure ¨¤ une divergence entre le questionnaire SELVA et KANO, d¡¯autant que les r¨¦sultats obtenus pour le questionnaire KANO pourraient ¨ºtre fauss¨¦s. Certaines questions ?C dysfonctionnelles notamment ?C ont pu pâtir d¡¯une formulation peu compr¨¦hensible par les personnes sond¨¦es.

De plus, le questionnaire SELVA semblerait plus discriminant que le questionnaire KANO puisqu¡¯il a permis d¡¯identifier un rejet ou une acceptation pour deux des fonctions sur lesquelles aucune conclusion n¡¯¨¦tait possible avec les r¨¦sultats du questionnaire KANO.

L¡¯¨¦tude de la robustesse d¡¯un nouveau principe d¡¯identification des attentes et des besoins des « clients » nous a permis de g¨¦rer un projet en ¨¦quipe et d¡¯utiliser divers outils qualit¨¦. Malgr¨¦ une analyse pr¨¦liminaire des risques, nous avons tout de m¨ºme rencontr¨¦ plusieurs obstacles comme l¡¯attente de validation des questionnaires par des tierces personnes ou encore la diffusion de ces derniers.

La dur¨¦e du projet ¨¦tant courte nous n¡¯avons pas pu apporter d¡¯am¨¦liorations ou de contributions suppl¨¦mentaires qui nous auraient permis de mener ¨¤ terme notre projet. En effet, nous aurions souhait¨¦ r¨¦aliser plusieurs ¨¦tudes concernant divers produits ou services afin de valider avec certitude nos r¨¦sultats. Il aurait ¨¦t¨¦ ¨¦galement plus pertinent d¡¯¨¦largir notre panel, en distribuant nos questionnaires ¨¤ un plus grand nombre de personne comme, par exemple, ¨¤ une centaine de personnes. Ceci en adaptant bien sûr le mode de diffusion des questionnaires afin de faciliter l¡¯¨¦tape d¡¯exploitation des r¨¦sultats. Pour poursuivre l¡¯analyse du mode de questionnement SELVA, une ¨¦tude compl¨¦mentaire pourrait consister ¨¤ tester la fiabilit¨¦ des r¨¦sultats en r¨¦p¨¦tant sur des s¨¦ries de populations homog¨¨nes le m¨ºme questionnaire et en ¨¦tudiant les dispersions ¨¦ventuelles. Par exemple, distribuer le questionnaire Selva ¨¤ plusieurs populations diversifi¨¦es et observer si l¡¯on obtient les m¨ºmes r¨¦sultats ou non.

Malgr¨¦ l¡¯issue de ce projet, nous esp¨¦rons que notre ¨¦tude contribuera ¨¤ l¡¯am¨¦lioration de la m¨¦thode SELVA ; que nos suggestions d¡¯am¨¦liorations permettront de continuer la r¨¦flexion qui a ¨¦t¨¦ men¨¦e afin de conclure sur la robustesse de la m¨¦thode et de permettre une utilisation g¨¦n¨¦ralis¨¦e de ce type de questionnaire dans les ann¨¦es ¨¤ venir.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     retour sommaire
  

BIBLIOGRAPHIE   

1.SHIBA Shoji. La Conception ¨¤ l¡¯Ecoute du March¨¦. Paris : INSEP EDITIONS, 1995, 127p.

2.SELVA Pierre. Certification Produits et Solutions « Croissance du march¨¦ et d¨¦fense des valeurs ». Th¨¨se
Professionnelle Mast¨¨re NQCE. Compi¨¨gne : Universit¨¦ de Technologie de Compi¨¨gne, 2010, 50p.

3.BARBARAY Christian. Une enqu¨ºte de satisfaction client, pour quoi faire ?... Marketing Professionnel.fr. [en
ligne]. Page consult¨¦e le 05/10/10. Disponible sur l¡¯internet : http://www.marketing-professionnel.fr/parole-
expert/enquete-de-satisfaction-clients-comment-realiser-etude-satisfaction.ht
ml
                                                  

retour sommaire


ANNEXE   
                                                                                                                                                                                                                                               
ANNEXE 1 : NOTE DE CLARIFICATION

Contexte


Depuis une vingtaine d¡¯ann¨¦es, il existe en la mati¨¨re une m¨¦thode qui a ¨¦t¨¦ d¨¦velopp¨¦e par le professeur KANO. Elle permet en particulier de caract¨¦riser des offres aux clients (obligatoires, attractives, proportionnelles, indiff¨¦rentes, ¡­).
Cependant cette m¨¦thode est relativement complexe ¨¤ mettre en œuvre obligeant ¨¤ une double formulation (positive et n¨¦gative) des questions.
Dans le cadre d¡¯une th¨¨se professionnelle NQCE (2009-2010), une nouvelle m¨¦thode a ¨¦t¨¦
imagin¨¦e, elle doit ¨ºtre exp¨¦riment¨¦e et sans doute am¨¦lior¨¦e.

Donn¨¦es d¡¯entr¨¦e

- Th¨¨se professionnelle de P.Selva
- La conception ¨¤ l¡¯¨¦coute du march¨¦ de Shiba
- La m¨¦thode KANO
- Supports de cours de FQ07 (JP Caliste)

Objet du projet

Il s¡¯agira de lancer une ou plusieurs exp¨¦rimentations, et de v¨¦rifier la robustesse de cette m¨¦thode, d¡¯identifier ces forces et aussi ses faiblesses et de faire des propositions d¡¯am¨¦lioration.

Produit du projet

- Benchmarking des questionnaires existants
- Questionnaire(s) bas¨¦(s) sur la nouvelle m¨¦thode
- Etude de la robustesse du (des) questionnaire(s)

Acteurs

- Maîtrise d¡¯œuvre : Sarah Amara Korba, Charles Duch¨ºne, Alison Fleurisson, Sayonne
Hay, Weili Mao
- Maîtrise d¡¯ouvrage : Jean-Pierre Caliste
- Partenaire : Pierre Selva

Attentes des diff¨¦rents acteurs :

Cons¨¦quences attendues

Permettre l¡¯utilisation du questionnaire

Objectif

Performance : donn¨¦es chiffr¨¦es qui permettent de conclure sur la robustesse du questionnaire
D¨¦lai : fin Janvier 2011

Contraintes
Les d¨¦lais

Crit¨¨res de r¨¦ussite

- Respecter le planning
- Diffuser le questionnaire ¨¤ une population diversifi¨¦e (sup¨¦rieur ¨¤ 20 personnes)
- Avoir une ¨¦quipe de travail compos¨¦e de personnes venant de diff¨¦rents horizons
- Respecter le rôle de chacun
- Connaître les outils n¨¦cessaires au bon pilotage du projet
- Avoir des chiffres permettant de conclure ou non sur la robustesse du questionnaire

Risques projet et leurs alternatives

- Avoir peu de donn¨¦es ¡ú Diffuser le questionnaire ¨¤ un nombre de personne suffisant
- Compr¨¦hension du questionnaire Selva erron¨¦e ¡ú Interview de Selva
- Partir sur de mauvaises bases ¡ú Jalons
- Mauvaise compr¨¦hension de la diff¨¦rence entre le questionnaire Kano et Selva


 
retour sommaire

Annexe 2 : WBS


                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              retour sommaire

Annexe 3 : Analyse des risques
¡¡



                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               retour sommaire

Annexe 4 : BRAINSTORMING PRODUIT/SERVICE




                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            retour sommaire

annexe 5: VOTE PRODUIT/SERVICE



retour sommaire

ANNEXE 6 :BRAINSTORMING FONCTION




                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             retour sommaire

ANNEXE 7 : VOTE FONCTION


¡¡

ANNEXE 8 : QUESTIONNAIRE KANO

ETUDE SUR LES FONCTIONS D'UN GPS

« Consigne : Veuillez cocher votre r¨¦ponse »

 

SEXE :                                                                                       AGE :

Ann¨¦e d¡¯obtention du permis de conduire : 

Situation professionnelle :

Question 1 : Que pensez-vous si votre GPS vous permet de lire des documents ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 2 : Que pensez-vous si votre GPS ¨¦met un signal sonore en cas de fatigue du conducteur ?

¡¡

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 3 : Que pensez-vous si vous ¨¦tiez seul d¨¦cideur de votre chemin ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 4 : Que pensez-vous si votre GPS se met en route lorsque les conditions minimum de s¨¦curit¨¦ sont respect¨¦es ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 5 : Que pensez-vous si le conducteur assure lui-seul la s¨¦curit¨¦ ¨¤ bord ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 6 : Que pensez-vous si votre GPS vous aide ¨¤ adapter votre vitesse ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 7 : Que pensez-vous du fait de trouver une place de stationnement rapidement ?

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 8 : Que pensez-vous des alertes de freinage indiqu¨¦es par l'info trafic ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 9 : Que pensez-vous si vous ¨¦tiez inform¨¦ par votre GPS de la pr¨¦sence de radars ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 10 : Que pensez-vous si votre GPS vous propose un trajet unique quel que soit son utilisation ?

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 11 : Que pensez-vous si votre GPS vous alerte en cas de freinage brutal ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 12 : Que pensez-vous si votre GPS ne vous propose que des informations routi¨¨res ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 13 :   Que pensez-vous d'¨ºtre conseill¨¦ sur votre itin¨¦raire ?

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 14 : Que pensez-vous si votre GPS vous permet d'acc¨¦der ¨¤ internet ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 15 : Que pensez-vous si votre GPS s'¨¦teint une fois arriv¨¦ ¨¤ destination ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 16 : Que pensez-vous si la conduite est la seule activit¨¦ du chauffeur ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 17 : Que pensez-vous si vous contrôlez seul votre vitesse ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 18: Que pensez-vous si vous ¨¦tiez inform¨¦ de la pr¨¦sence de radars par signalisation routi¨¨re (uniquement)?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 19 : Que pensez-vous si votre GPS prend en compte le type de v¨¦hicule dans lequel il se trouve ?

¡¡

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

Question 20 : Que pensez-vous si votre GPS vous indique la route ?

¡õJ'aime cela

¡õCela doit ¨ºtre comme ca

¡õJe n'ai pas d'opinion

¡õJe peux vivre avec

¡õJe n'aime pas cela

¡¡

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         retour sommaire

ANNEXE 9 : QUESTIONNAIRE SELVA

ETUDE SUR LES FONCTIONS D¡¯UN GPS

 

Renseignements personnels :

 

Age : ¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­.. 

Sexe :        Homme           Femme      

Ann¨¦e d'obtention du permis de conduire : ¡­¡­¡­¡­.

Situation professionnelle : ¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­¡­..

Pour chaque question, merci de bien vouloir choisir une r¨¦ponse par groupe d¡¯affirmation.

Fonctions d¡¯un GPS :

 

       Etre averti(e) en cas de freinage brusque

Exemples :

- Ralentissement brutal

- Bouchon

- Accident

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       D¨¦tecter l'endormissement du conducteur

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

       Prendre en consid¨¦ration le trafic pour le choix de l'itin¨¦raire

Exemples :

- Bouchons

- Accidents de la route

- Travaux

- D¨¦viations

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

       D¨¦clencher le GPS par le port des ceintures de s¨¦curit¨¦

 

 

¡¡
¡¡

¡¡

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       Trouver une place de stationnement ¨¤ l'aide du GPS

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       Connaître les limitations de vitesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       Donner le trajet en fonction du v¨¦hicule utilis¨¦

Exemples :

- Voitures

- Scooters

- Camions

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       Avoir une connexion internet sur le GPS

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

 

       Proposer l'application "lecture pour le chauffeur"

Exemples :

- Journaux

- Magazines

- Romans

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

 

       Avoir la fonction "d¨¦tection de radars"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne vous int¨¦resse pas

Vous pouvez vous en passer

Vous aimeriez en b¨¦n¨¦ficier

Vous l'attendez

 

 

Vous disposez d¨¦j¨¤ de quelque chose

Vous envisagez de d¨¦velopper quelque chose

Aucun des 2 points ci-dessus

¡¡

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         retour sommaire
¡¡

ANNEXE 10 : QUESTIONNAIRE SUR SURVEY MONKEY

retour sommaire

Annexe 11 :  Les r¨¦sultats du questionnaire SELVA

¡¡

retour sommaire

ANNEXE 12 : LES RESULTATS DU QUESTIONNAIRE KANO

retour sommaire

ANNEXE 13 : LES COMPTE-RENDUS DES REUNIONS

R¨¦union 1

24/09/2010

Compte rendu de r¨¦union avec Mr Caliste :

¡ñ Dur¨¦e/lieu
1h, Millibar BF
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ J.P. Caliste

¡ñ Points abord¨¦s
Support : ouvrage de Mr. Schiba, Conception et ¨¦coute du march¨¦ (CEM), collection INSEP

Cl¨¦ pour acc¨¦der au cours FQ07 : FQ07P2009

Page 46/50 de la th¨¨se, exposition d¡¯une m¨¦thode plus robuste que celle de KANO.

Le questionnaire KANO pose un probl¨¨me, car quand on veut tester quelque chose, il faut le mettre dans une question qui confirme et qui infirme cette question. La formulation est donc extr¨ºmement compliqu¨¦e¡­Il faut que la personne qui est interrog¨¦e ne se rende pas compte si la question pos¨¦e confirme ou infirme la chose ¨¤ tester. Pour toutes les questions il faut faire un effort de formulation qui est tr¨¨s difficile¡­ Ce que l¡¯on veut c¡¯est savoir si les gens sont int¨¦ress¨¦s, pas du tt int¨¦ress¨¦s ou si c¡¯est int¨¦ressant. C¡¯est pour ça qu¡¯a ¨¦t¨¦ invent¨¦ le nouveau questionnaire. Le KANO s¡¯appuie sur 5 questions (5points donc 10 questions) et dans cette nouvelle m¨¦thode, on n¡¯a pris que 6 questions (3 points). Il faudra exp¨¦rimenter le questionnaire pour voir si ça marche ou pas et si c¡¯est robuste.

Document confidentiel pour l¡¯UTC

Essayer de faire une carte ou il y aurait divers questionnaire et o¨´ celui-ci serait situ¨¦ par rapport aux autres.

Alain Lepage GE37 cours de CEM

La m¨¦thode peut ¨ºtre modifi¨¦e si on trouve quelque chose de plus pertinent.

Questionnaire KANO n¨¦cessite que l¡¯on interviewe au moins 20 personnes.

Ce qui nous int¨¦resse c¡¯est de comprendre au travers de leurs r¨¦ponses si c¡¯est de l¡¯adh¨¦sion, de l¡¯opposition. Il faudra trouver un nom ¨¤ ce nouveau questionnaire.

D¨¦terminer le fondement de la m¨¦thode, comment on op¨¦rationnalise, et comment on d¨¦pouille.

¡ñ Pour la prochaine fois

¡ñ Prochaine s¨¦ance
¡¡

retour sommaire

R¨¦union 2

30/09/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h / PG2
18h09 : D¨¦but du brainstorming pour trouver un produit/service
18h45 : Fin du brainstorming : le GPS
18h51 : d¨¦but du 2e brainstorming pour les fonctions
19h15 : Fin du 2e brainstorming
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

IMPORTANT : Charles est le « bibliographeur » : lui envoyer tous les documents avec une r¨¦f¨¦rence pr¨¦cise
¡ñ Secr¨¦taire de la s¨¦ance : Sayonne Hay
¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ On a trouv¨¦ un produit sur lequel notre questionnaire se portera : le GPS, par le biais d¡¯un brainstorming
¡ñ On a ensuite trouv¨¦ des fonctions du produit sur lesquelles poser les questions par le biais d¡¯un second brainstorming

¡ñ Pour la prochaine fois
1er jalon : 11 octobre 2010
¡ñ Mettre en forme les brainstormings et les votes pond¨¦r¨¦s.
¡ñ Charles : Brainstorming produit
¡ñ Sarah : Votes simple et pond¨¦r¨¦ du brainstorming produit
¡ñ Alison : Brainstorming fonctions
¡ñ Sayonne : Vote pond¨¦r¨¦ du brainstorming fonctions

¡ñ Weili prend le livre CEM

¡ñ Tout le monde : benchmarking sur les questionnaires, comprendre le questionnaire Kano et le questionnaire Selva
¡ñ Prochaine s¨¦ance
Prochaine s¨¦ance (n¡ã3) : jeudi 7 octobre de 18h ¨¤ 20h rectificatif : S¨¦ance n¡ã3 mercredi 06 octobre ¨¤ 12h30 !
¡ñ Faire la note de clarification
¡¡

retour sommaire
¡¡

R¨¦union 3

06/10/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h / PG2
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ Point sur le travail que nous avions ¨¤ r¨¦aliser pour la r¨¦union
¡ñ D¨¦cision des fonctions ¨¤ traiter dans le questionnaire : 7 fonctions s¨¦lectionn¨¦es (cf doc excel)
¡ñ Elaboration de la note de clarification version 1.0
¡ñ Elaboration du PBS
¡ñ Elaboration du WBS
¡ñ Elaboration du QQOQCP

¡ñ Pour la prochaine fois
¡ñ Se renseigner sur les enjeux d¡¯une enqu¨ºte de satisfaction, qu¡¯est ce que ca apporte, pourqoi ca existe, le faire sur divers domaines : le groupe
¡ñ Gantt : alison

¡ñ Prochaine s¨¦ance
¡ñ PDS
¡ñ Se mettre d¡¯accord sur le support pour le jalon

retour sommaire


R¨¦union 4

07/10/2010
¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h / PG2
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ Point sur le travail que nous avions ¨¤ r¨¦aliser pour la r¨¦union
¡ñ Elaboration du PDS
¡ñ Elaboration de la note de clarification 1.1
¡ñ Elaboration du Gantt
¡ñ D¨¦finition d¡¯un cr¨¦neau de regroupement pour faire le point sur l¡¯avancement du projet : mardi de 17h ¨¤ 19h.

¡ñ Pour la prochaine fois
¡ñ Chercher la m¨¦thode de validation de la robustesse des questionnaires
¡ñ Contacter Selva et relancer Caliste : Sarah
¡ñ Classer tous les docs, ¨¦laborer le « classeur projet », v¨¦rifier la pertinence des outils utilis¨¦s,faire un doc sur le but d¡¯un questionnaire : Charles
¡ñ Ppt : Sarah
¡ñ Chapitre 1 : sayonne
¡ñ Synth¨¨se chapitre 1: Alison

¡ñ Prochaine s¨¦ance

Cf jalon 1

retour sommaire

¡¡

R¨¦union 5

10/10/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h / PG2

¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ D¨¦briefing sur le jalon 1
¡ñ R¨¦partition des tâches prochaines : Weili/Sayonne/Alison : benchmarking
                                                   Sarah/Charles : Rapport brainstorming¡­
¡ñ Point sur les outils ¨¤ mettre en œuvre pour le jalon 2
¡ñ Version 1.2 du Gantt : ¨¦laboration des deux questionnaires en parall¨¨le
¡ñ Elaboration du logigramme

¡ñ Pour la prochaine fois
¡ñ Sayonne/Alison : regarder le Gantt, benchmarking
¡ñ Weili : benchmarking
¡ñ Sarah/Charles : Mise en forme des brainstorming/vote : avancer dans l¡¯article et le chapitre 2

¡ñ Prochaine s¨¦ance : 12/10
¡ñ Elaborer les deux questionnaires

retour sommaire

R¨¦union 6

14/10/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h, Milli BF
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ R¨¦daction du questionnaire
¡ñ Mise en forme

¡ñ Pour la prochaine fois
¡ñ Benchmarking : sayonne,weili,alison
¡ñ Compte rendu Brainstorming : charles, sarah

¡ñ Prochaine s¨¦ance
¡ñ Faire le point sur le travail que nous avions ¨¤ r¨¦aliser
¡ñ Elaboration du questionnaire Selva

¡¡

retour sommaire

R¨¦union 7

25/10/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
2h, PG2
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
¡ñ Debriefing sur l¡¯entretien t¨¦l¨¦phonique avec la soci¨¦t¨¦ Codesiom
¡ñ Pr¨¦vision des prochaines r¨¦unions

¡ñ Pour la prochaine fois
¡ñ Alison : Envoyer le questionnaire Kano ¨¤ la personne de Codesiom
¡ñ Alison, Sayonne : Regarder la deuxi¨¨me partie de l¡¯article et chapitre 2
¡ñ Sayonne : Envoyer un mail ¨¤ Mao pour qu¡¯il fasse un compte rendu sur le Benchmarking

¡ñ Prochaine s¨¦ance
¡ñ Faire le questionnaire Selva

retour sommaire

R¨¦union 8

09/11/2010

¡ñ Dur¨¦e/lieu
1h / PG2
¡ñ Acteurs
¡ñ Sarah Amara Korba
¡ñ Charles Duch¨ºne
¡ñ Alison Fleurisson
¡ñ Sayonne Hay
¡ñ Weili Mao

¡ñ Points abord¨¦s
- Pr¨¦ciser pourquoi nous n¡¯avons pas cr¨¦¨¦ les questionnaires dans les r¨¨gles de l¡¯art
- Mise en forme et am¨¦lioration des livrables
- Attente des commentaires concernant les questionnaires ¨¦labor¨¦s
¡ñ Pour la prochaine fois
- Ajouter dans le chapitre 1 le d¨¦tail de la m¨¦thode Kano et Selva par Sayonne
- Mise en forme de l¡¯article 1 (int¨¦grer l¡¯article 2(mat¨¦riel et m¨¦thode) dans l¡¯article 1 « et supprimer les imprim¨¦s ¨¦cran, ¨¤ voir » par Sayonne
- Expliquer la m¨¦thodologie employ¨¦e dans le chapitre 2 par Sarah et Alison
- R¨¦sum¨¦ du travail de Mao (Benchmarking du questionnaire) par Weili
- Faire le ppt pour le Jalon 2 (M¨¦thodologie/ Brainstorming/ vote/Benchmarking/ questionnaire/ Difficult¨¦s rencontr¨¦s lors de l¡¯¨¦laboration des questions) par Charles
- Mettre ¨¤ jour le Gantt par Alison

¡ñ Prochaine s¨¦ance
Travail ¨¤ effectuer avant le Jeudi 11 novembre 2010.

retour sommaire

R¨¦union 9

05/12/2010

Dur¨¦e/lieu
1h, place Carnot
 Acteurs
• Sarah Amara Korba
• Charles Duch¨ºne
• Alison Fleurisson
• Sayonne Hay
• Weili Mao

 Points abord¨¦s
• R¨¦partition des tâches avant le jalon 4

 Pour la prochaine fois
• Modification du poster
• R¨¦daction du chapitre 4
• R¨¦colte des r¨¦sultats
¡¡


retour sommaire

¡¡