Avertissement

Si vous arrivez directement sur cette page, sachez que ce travail est un rapport d'étudiants et doit être pris comme tel. Il peut donc comporter des imperfections ou des imprécisions que le lecteur doit admettre et donc supporter. Il a été réalisé pendant la période de formation et constitue avant-tout un travail de compilation bibliographique, d'initiation et d'analyse sur des thématiques associées aux concepts, méthodes, outils et expériences sur les démarches qualité dans les organisations. Nous ne faisons aucun usage commercial et la duplication est libre. Si, malgré nos précautions, vous avez des raisons de contester ce droit d'usage, merci de nous en faire part, nous nous efforcerons d'y apporter une réponse rapide. L'objectif de la présentation sur le Web est de permettre l'accès à l'information et d'augmenter ainsi les échanges professionnels. En cas d'usage du document, n'oubliez pas de le citer comme source bibliographique. Bonne lecture...

Une première approche pour l’évaluation de la qualité de la prise en charge de résidents
ayant la maladie d’Alzheimer ou apparentée, dans le cadre de l’évaluation interne en EHPAD


Référence bibliographique à rappeler pour tout usage :
Une première approche pour l’évaluation de la qualité de la prise en charge de résidents ayant la maladie d’Alzheimer ou apparentée, dans le cadre de l’évaluation interne en EHPAD
AGNIEL Véronique, Stage professionnel de fin d'études, MASTER Management de la Qualité (MQ-M2) , UTC, 2011-2012,
http://www.utc.fr/master-qualite, puis "Travaux" "Qualité-Management", réf n°243


VAE

Extraits de retours d'expérience présentés dans le cadre de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE),
pour l'obtention du Diplôme Master "Sciences et Technologies" de l'UTC, spécialité "Management de la Qualité", année 2011-2012.

RESUME

Auparavant, le devenir des aînés était une préoccupation familiale ; elle est devenue, avec les mutations actuelles vécues dans nos sociétés, un enjeu sociétal qui a donné lieu à un encadrement législatif et réglementaire. Pour les établissements sociaux et médico-sociaux, et plus particulièrement les maisons de retraite, requalifiées Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, après la loi n°2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale, la circulaire n°DGCS/SD5C/2011/398 du 21 octobre 2011 relative à l’évaluation des activités de la qualité des prestations délivrées dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux en a précisé les modalités : les valeurs de qualité et de sécurité sont désormais officiellement au cœur de la démarche de prise en charge et seront aussi évaluées en externe.

Les recommandations professionnelles de la Haute Autorité de Santé (HAS) et de l’Agence Nationale d’Evaluation des Etablissements Sociaux et Médico-sociaux (ANESM) guident les établissements, déjà sensibilisés par l’outil d’autoévaluation Angélique, dans les grandes lignes de leur réflexion sur ce sujet. La mission des EHPAD a aussi évolué : plus nombreux sont désormais les résidents accueillis qui ont la maladie d’Alzheimer ou apparentée et qui présentent des troubles du comportement qui peuvent y être associés. Les recherches actives menées partout dans le monde sur cette maladie enrichissent nos connaissances, les bousculent parfois, et ce mouvement implique une nouvelle dimension de prise en charge pour les résidents ayant une forme de démence telle que la définit l’Organisation Mondiale de la Santé.

La Qualité peut être le vecteur de ce changement : les outils de la démarche d’amélioration continue de la Qualité et de la Gestion des risques, de la roue de Deming, aux méthodes de résolution de problèmes, de l’approche processus à l’analyse AMDEC (Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leurs Criticités) et à la cartographie des risques, des indicateurs de pilotage aux retours d’expérience et aux questionnaires de satisfaction fondent le diagnostic et dessinent les projets à venir tout en sensibilisant tous les acteurs autour de ces nouveaux enjeux. Ils ont été utilisés à cet effet dans cette étude portant sur l’évaluation de la qualité de la prise en charge de résidents ayant la maladie d’Alzheimer ou apparentée, dans le contexte de l’évaluation interne. Y sont décrits la fiche action du projet de soins relative à cette problématique, lui-même inclus dans le projet d’établissement, une approche AMDEC centrée autour du parcours du résident, et l’élaboration d’un tableau de bord à partir d’indicateurs sélectionnés.

La voie vers l’autoévaluation et l’évaluation externe est ainsi tracée. Ce travail met aussi en avant l’appréciation qualitative de la prise en charge à travers une réflexion sur la Dementia Care Mapping, sur le concept de Person-Centred care, sur l’utilisation des échelles dans ce domaine et leur pertinence, notamment pour mesurer la qualité de vie des personnes, et sur l’impact des approches non médicamenteuses. A côté de résidents ne pouvant souvent plus exprimer leur avis, comment ne pas se tromper, avec notre subjectivité, ou celle de leurs proches, et être au plus près de leurs besoins ? Ce questionnement doit rester permanent mais l’objet de cette étude est d’y apporter des débuts de réponse.

Mots clés : démarche qualité ; amélioration continue ; projet de soins ; gestion des risques a priori ; cartographie des risques ; AMDEC ; indicateurs ; tableau de bord ; recommandations qualité ; Dementia Care Mapping ; Person-Centred care ; maladie d’Alzheimer ; échelles ; instruments de mesure ; EHPAD ; évaluation ; soins auprès de personnes ayant une démence ; éthique ; approche non médicamenteuse ; qualité de vie

ABSTRACT

The future of the elderly used to be a family preoccupation. But with the current mutations undergone by our societies, it has now become a societal challenge which resulted in a legislative and regulatory framework. For social and medico-social services, and more particularly for retirement homes which have been redefined as EHPAD (nursing homes), since the adoption of Act No. 2002-2 of 2 January 2002 reforming social and medico-social action, the circular No. DGCS/SD5C/2011/398 of 21 October 2011 about the assessment of the activities of the quality of services provided in the social and medico-social homes specified the details about internal and external evaluations. The values of quality and security are now officially at the heart of care, and will also be assessed by an external committee.

The professional  recommendations provided by the High Authority of Health (HAS) and the National Agency for the Evaluation of Social and Medico-social homes (ANESM) provide guidelines to the institutions - which have already been made  sensitive by the self-assessment tool Angélique – in the general terms of their reflection on that issue. The EHPAD’s mission has also evolved. Nowadays, there are a growing number of residents who suffer from Alzheimer’s disease or a similar condition and who may develop behaviour disorders. The active research carried out all over the world on that disease enriches our knowledge, shakes it up sometimes, and that movement implies a new dimension in the nature of care for residents with a form of dementia as defined by the World Health Organization.

Quality may be the instrument of that change: the tools of the ongoing improvement process of Quality and Risk management measures – from the Deming wheel to new ways of solving problems, from the business process to the Failure modes and Effects Analysis (FMEA) and to risk mapping, from control indicators to feedback and satisfaction questionnaires – are basing the diagnosis and drawing up the new projects to come while making all the actors involved in those new challenges aware of the situation. They have been used to that end in this study of the assessment of the quality of care for residents suffering from Alzheimer’s disease or a similar condition, in the context of an internal assessment. The action fiche for the health care project on this issue – the project being included in the center’s wider project - , the FMEA approach based on the residents’ life courses, along with the development of a dashboard created with selected indicators will be described.

The path towards external and self-evaluation has been smoothed. This study also emphasizes the qualitative assessment of care through a reflection on Dementia Care Mapping, on the concept of Person-Centered Care, on the use of scales in that field and their relevance –  especially to measure the life quality of persons – , and on the impact of alternative therapies. Faced to residents who can no longer express their opinions, how can we not be mistaken, with our subjectivity – or their relatives’ – and how can we get as close to their needs as we can? That questioning must remain permanent, but the aim of this study is to find some first answers.    

Keywords : quality policy; quality improvement; health care project; prior risk management; risk mapping; failure modes and effects analysis (FMEA); indicators; dashboard; quality standards; Dementia Care Mapping; Person-Centered care; Alzheimer’s Disease; scales; measurement instruments; nursing homes; evaluation; care of people with dementia; ethics; alternative therapies; quality of life

logo_UTC

Télécharger le Rapport  Rapport   sous format PDF

logo_chene_vert